Contre la loi « anti-casseurs » : manifestons le 13 avril

Dès le 29 janvier dernier, FO demandait aux parlementaires de ne pas voter la proposition de loi « anti-casseurs » estimant que cette loi de circonstances attente gravement aux libertés publiques constitutionnellement garanties, notamment, la liberté de manifester, composante essentielle de la liberté d’expression.