LE SGJ-FO soutient les journalistes de l’Équipe en grève

Publié par

Alors que les journalistes de l’Equipe sont massivement en grève pour le 11e jour consécutif, le SGJ-FO leur réaffirme son soutien le plus total et demande à la direction du quotidien de répondre enfin à leurs revendications légitimes.

Oui, les salariés de l’Equipe ont raison de s’opposer au si mal nommé Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qui va se traduire par plus d’une cinquantaine de suppressions d’emplois dont 47 postes de journalistes.

Oui, les salariés ont raison de considérer que les 12 créations de postes prévues en compensation pour renforcer l’offre internet ne font pas le compte.

Oui, les salariés de l’Equipe ont raison d’estimer que les mesures prétendument alternatives présentées par la direction sont un marché de dupes. Remplacer un plan social par des ruptures conventionnelles diminuant à la marge le nombre de suppressions d’emplois en échange d’un accord de performance collective diminuant les salaires et supprimant 10 jours de RTT, est tout aussi inacceptable.

La direction, arc-boutée sur sa logique purement budgétaire visant à réaliser 5 millions d’euros d’économies, doit enfin entendre la voix et les revendications des salariés portées par leurs représentants syndicaux.

Elle doit entendre ces centaines de voix, de sportifs, de lecteurs, de personnalités qui soutiennent les journalistes du quotidien indissociablement lié à la vie du sport dans notre pays.

Avec les journalistes de l’Equipe, nous disons non au PSE, non aux suppressions d’emplois, non à la baisse des salaires et des jours de congés. Mais oui à l’existence d’un journal sportif de référence et de qualité dans notre pays.