Relaxe pour les 8 condamnés de Goodyear !

21/01/2016

Communiqués

Le Syndicat Général des Journalistes Force Ouvrière considère que la condamnation de 8 salariés de Goodyear à 9 mois de prison ferme pour n’avoir fait que défendre leur emploi est une attaque sans précédent contre le mouvement syndical et tous les salariés de ce pays.

Après les sanctions prises à l’encontre de salariés et de syndicalistes d’Air France, ce jugement est, en plein état d’urgence, une nouvelle démonstration de la volonté du gouvernement et de ses soutiens, dont le patronat, de criminaliser l’action syndicale.

Le SGJ-FO n’accepte pas que des salariés, des syndicalistes qui luttent pour leurs droits dans les entreprises soient ravalés au rang de délinquants.

Il exige l’annulation de ce jugement de classe inique et la relaxe immédiate des 8 salariés de Goodyear.

Il se dit prêt à participer à toutes les initiatives visant, dans l’unité, à aboutir à cet objectif.

Adopté à l’unanimité de la Commission exécutive

Paris, le 21 janvier 2016.

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.