AFP: Le PDG persiste et signe, la grève continue

10/07/2015

AFP, Agences

Communiqué

Au 3e jour de la grève à l’AFP, le PDG a confirmé son intention de dénoncer l’ensemble des accords sociaux de l’entreprise. Résultat : la grève, à l’appel des syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC, a été reconduite pour 24 heures.

UNE NOUVELLE ASSEMBLEE GENERALE se tiendra le VENDREDI 10 juillet à 14h30.

L’assemblée générale de jeudi a largement débattu de la situation et s’est prononcée en faveur de la poursuite de la grève, avec 241 voix pour et 35 contre. En province, 41 pour la grève, 21 contre, 5 abstentions.

Auparavant, les syndicats CFDT et SNJ avaient appelé à suspendre le mouvement.

Par ailleurs, l’assemblée générale a adopté la motion suivante :

MOTION

« Le personnel toutes catégories de l’Agence France-Presse, réuni le 9 juillet 2015 à 14h30 en assemblée générale à Paris, demande formellement au secrétaire du comité d’entreprise Philippe Faye de ne pas signer l’ordre du jour du comité d’entreprise du 16 juillet comportant notamment le point suivant : « Dénonciation des sources conventionnelles internes ». »

Cette motion a été adoptée par 231 voix pour, 35 contre, 10 abstentions.

En province : 47 pour, 11 contre, 4 abstentions.

Les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC de l’AFP appellent le personnel à poursuivre la grève sur la même revendication : le PDG doit retirer de l’ordre du jour du Comité d’entreprise de juillet le point concernant la dénonciation de nos accords.

Les modalités de la grève restent inchangées : GREVE BLOQUANTE aucune dépêche sur les fils, ni flash, ni alerte, ni urgent.

Paris, le 9 juillet 2015

Les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC de l’AFP

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.