Le syndicaliste de l’UGTG Jocelyn Leborgne relaxé

27/03/2016

Communiqué

Poursuivi pour refus de se soumettre à un prélèvement ADN, Jocelyn Leborgne membre  du conseil syndical de l’Union général des travailleurs de Guadeloupe (UGTG) a été relaxé le 15 mars par le tribunal de Basse-Terre.

Convoqué une première fois, il avait été relaxé, mais le parquet avait fait appel.

Dans un communiqué l’UGTG souligne : «  Ce désistement est le résultat de la mobilisation des travailleurs et du peuple de Guadeloupe… », mais aussi  de « tous ces communiqués, toutes ces prises de position, toute cette mobilisation et cette solidarité ».

Rappelons en effet que dans l’Hexagone de nombreuses prises de position tant de FO que de la CGT, la FSU ou SUD ont eu lieu pour que cesse cette répression antisyndicale.

Le SGJ-FO sur cette question s’est adressé au ministre de la Justice pour exiger l’arrêt des poursuites.

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.