Les syndicats SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO s’adressent à Yves Struillou Directeur général du Travail

Paris, le 27 novembre 2017

Monsieur le Directeur,

Nos organisations syndicales ont analysé les dispositions des ordonnances portant réforme de la négociation collective.

Elles ont fait le constat partagé que plusieurs de ces dispositions pouvaient aboutir à la remise en cause, via des accords d’entreprise, de plusieurs éléments importants de la rémunération des journalistes, aujourd’hui garantis par leur Convention collective nationale de travail étendue et qui sont partie constituante du statut des journalistes professionnels. Il s’agit notamment des dispositions concernant le 13e mois et l’ancienneté professionnelle.

Sur ces questions, nos organisations syndicales entendent proposer à l’ensemble des organisations patronales représentatives dans le champ de l’IDCC 1480 une négociation en vue d’aboutir à une clause de verrouillage de ces éléments de rémunération, comme cela s’est fait dans d’autres secteurs professionnels.

Nous souhaiterions vous rencontrer dans les meilleurs délais pour nous entretenir avec vous de cette possibilité et des formes à donner à cette négociation.

Espérant que vous donnerez une suite positive à notre requête, veuillez agrée, Monsieur le Directeur, l’assurance de notre considération.

Vincent LANIER, premier secrétaire général du SNJ

Emmanuel VIRE, secrétaire général du SNJ-CGT

Hakima BOUNEMOURA, secrétaire générale adjointe de la CFDT Journalistes

Tristan MALLE, secrétaire général du SGJ-FO

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.