Le Parisien, double peine pour les correspondants et pigistes !

12/03/2019

L'INFO EN BREF

SGJ-INFOS


La direction du Parisien-Aujourd’hui en France fait partie des entreprises qui ont décidé de verser à leurs salariés la prime dite Macron censée « soutenir le pouvoir d’achat » des plus bas salaires.

Mais au Parisien on semble considérer que les pigistes réguliers et les correspondants n’ont pas de problème de pouvoir d’achat puisque la prime en question n’a été versée qu’aux seuls CDI !

« Puisque le groupe LVMH décide de verser une prime, nette d’impôts et de cotisations, à ses salariés, peut-il en exclure les plus précaires », s’est indignée la section du SGJ-FO dans un communiqué, rappelant que ces pigistes et correspondant, qui travaillent pour le quotidien depuis des années ont parfois du mal à joindre les deux bouts et bataillent pour ne pas voir leur niveau de piges diminuer…

Ils doivent bénéficier de cette prime, avons-nous dit à la direction qui, pour l’heure, n’est pas revenue sur sa décision scandaleuse.

Rappelons que le Parisien est la propriété de M. Bernard Arnaud, 4e fortune mondiale. Selon Bloomberg, ce même monsieur Arnaud a vu sa fortune s’accroître en une seule journée, le 31 janvier, de 4,3 millions de dollars (3,8 millions d’euros) rien qu’en capitalisation boursière. Depuis le début de l’année son bas de laine s’est accru de 8,3 milliards de dollars pour atteindre 76,9 milliards….

Sans commentaire !

 

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.