Le SGJ-FO condamne l’assassinat de Shireen Abu Akley

Le SGJ-FO estime qu’il est grand temps d’en finir avec la mansuétude dont ont bénéficié par le passé les responsables de la mort ou des blessures infligées à plusieurs journalistes palestiniens dans l’exercice de leur mission d’information.

Presse spécialisée: répondre à l’urgence salariale

Après presque 3 ans et demi sans la moindre revalorisation, les salaires minimum garantis de la Presse spécialisée vont enfin être revalorisés à compter du 1er mai, avec la mise en œuvre d’un accord signé par le SGJ-FO.

27e Congrès du SGJ-FO – Le compte rendu

Le XXVII Congrès du Syndicat général des Journalistes Force Ouvrière, réaffirme sa détermination à combattre pied à pied pour la défense des intérêts matériels et moraux des journalistes, et la préservation de toutes les dispositions de leur Convention collective nationale de travail

AFP: le SGJ signe l’accord droits voisins, mais revendique toujours une hausse générale des salaires

Forte des bénéfices réalisés en 2021 (10,6 millions d’euros), et d’un accord sur les droits
voisins obtenus de haute lutte avec Google, l’AFP va redistribuer une part de ces revenus aux
salariés. FO s’en félicite, mais rappelle que le principal enjeu pour les organisations syndicales
est d’obtenir une hausse générale des salaires, qui seule est pérenne et donne lieu à
cotisations. Point de situation :

À BAS LA GUERRE ! VIVE LE SYNDICALISME ! PLACE AUX REVENDICATIONS ! Déclaration du 27e congrès du SGJ-FO

Le congrès du SGJ-FO se rapporte aux principes fondateurs de la Confédération générale du travail et de sa Charte d’Amiens qui prescrit l’indépendance du syndicat à l’égard de l’Etat, des partis et des employeurs.

Le congrès rejette par avance toute tentative de l’Etat et des employeurs d’opposer quelque effort de guerre aux revendications des salariés et d’associer les syndicats à cette union sacrée.

Augmentation de 10% des salaires et des piges! Le SGJ-FO s’adresse aux employeurs

Le SGJ vient donc d’adresser la lettre ci-dessous à l’ensemble des organisations patronales de toutes les formes de presse pour exiger l’ouverture de négociations sur une augmentation immédiate de 10% des barèmes minimum des salaires et des piges , avec un prix minimum du feuillet revalorisé à 60 euros. Le SGJ revendique que cette augmentation s’applique sur les salaires réels versés par les entreprises.

D’inacceptables entraves à la liberté d’informer

Paris, mercredi 13 avril 2022 — Le soir du premier tour, Marine Le Pen, candidate du RN, a refusé l’accès à son quartier général aux journalistes de l’émission « Quotidien », sur la chaîne TMC. Interrogée à ce sujet, elle a répondu : « Il n’y a pas de journalistes chez Quotidien. Ce n’est pas une émission d’information. (…) » Et lorsqu’un journaliste lui a posé la question : « C’est vous, Madame, qui décidez de qui est journaliste ? », elle rétorque : « Oui, j’assume, c’est moi qui décide. J’ai décidé, il y a plusieurs années, que Quotidien était une émission de divertissement. »