Mondadori vendu à Reworld Média : 700 emplois menacés

SGJ-INFOSLe groupe Mondadori France, 3e éditeur de presse magazine français qui emploie 700 salariés en CDI toutes catégories confondues et des centaines de pigistes, va passer sous la coupe du groupe Reworld Média : un rachat aux allures de catastrophe annoncée pour les salariés de Mondadori France mais aussi pour toute la presse magazine.

En effet, le groupe Reworld n’est pas vraiment un éditeur de presse. Spécialisé dans « la digitalisation, la création de nouveaux revenus et le développement des audiences » sa spécialité est de développer des sites de e-commerces autour des marques qu’il acquiert.

Chez Reworld, l’information rigoureuse et de qualité n’est pas de mise, ni la frontière entre information et publicité. Et les journalistes ne sont même pas nécessaires puisque ses titres recourent à des agences de contenus qui ne s’embarrassent pas de principes professionnels.

Dans les titres qu’il a déjà rachetés au groupe Lagardère les rédactions ont quasiment disparu.

Comme l’ont déjà fait les salariés de Mondadori-France, c’est toute la profession qui doit aujourd’hui se mobiliser pour la défense de leurs emplois et de leurs journaux.

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.