Les travailleurs de Guadeloupe montrent la voie

Publié par

Le Syndicat général des journalistes Force Ouvrière (SGJ-FO) apporte son soutien total et sa solidarité aux travailleurs de Guadeloupe, en grève générale à l’appel de leurs organisations syndicales, et à ceux de Martinique, eux aussi mobilisés dans l’unité pour leurs revendications.

Le SGJ-FO dénonce l’attitude du gouvernement français et de ses représentants sur place qui, une nouvelle fois, plutôt que de répondre par le dialogue et de négocier, choisit d’ignorer les demandes de la population et ne répond que par la répression la plus brutale.

C’est ce gouvernement qui est le seul responsable de la situation actuelle en Guadeloupe et en Martinique par son refus systématique de répondre aux revendications des salariés en matière d’emploi, de salaire, de santé, d’éducation… Et cela vaut pour les Antilles comme pour la métropole.

Paris, le 25 novembre 2011