5 décembre : tous ensemble contre la réforme des retraites Préparer la grève jusqu’au retrait

Malgré les manœuvres du pouvoir, les nouveaux appels à des concertations sectorielles, la volonté de diviser, morceler, rien n’y fait. La multiplication des conflits de ces dernières semaines dans plusieurs secteurs professionnels le démontre : la colère monte contre le projet de destruction des retraites et la question de la grève générale s’impose de plus en plus comme une nécessité.

Le dossier des retraites concentre toutes les questions auxquelles sont confrontés les salariés : garantir un véritable emploi dès l’entrée dans la vie active jusqu’à l’âge de la retraite, éliminer la précarité, augmenter les salaires, le SMIC, disposer d’une protection sociale de qualité tout au long de sa vie, préserver les acquis et les statuts….

De nombreux appels à la grève ont déjà été lancés pour le 5 décembre, parfois reconductibles ou pour une durée illimitée.

La Confédération Force Ouvrière a appelé à faire du 5 décembre une première journée de grève et de mobilisation dans l’unité d’action syndicale la plus large.

« Désormais, les regards se tournent vers le 5 décembre. Il faut maintenant donner l’impulsion », a déclaré le secrétaire général de FO Yves Veyrier.

Il appartient aux salariés, aux syndicalistes de construire les conditions pour que ce mouvement de grève interprofessionnel, soit massif, qu’il permette de réaliser l’unité la plus large sur la revendication d’abandon immédiat du projet Delevoye-Macron, qu’il soit le point de départ du mouvement qui fera plier le pouvoir. Le 5 décembre ne peut être une nouvelle journée sans lendemain comme nous en avons trop connu dans le passé.

Le SGJ-FO appelle à la tenue dans les rédactions d’assemblées générales d’information et de préparation à la grève.

LE 5 DECEMBRE :

GREVE UNIE POUR LE RETRAIT DU PROJET MACRON DE DESTRUCTION DE NOS RETRAITES

GREVE GENERALE S’IL LE FAUT POUR FAIRE CEDER MACRON SUR LES RETRAITES MAIS AUSSI SUR TOUS LES PLANS DE DISLOCATION DES ACQUIS DES SALARIES

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.