FO conserve la majorité au CSE. Forte progression chez les journalistes

Les élections professionnelles qui se sont achevées ce jeudi au Parisien-Aujourd’hui en France ont permis à Force Ouvrière de garder la majorité au nouveau Conseil social et économique, tandis que la liste du Syndicat général des Journalistes FO (SGJ-FO) enregistre une forte progression depuis le précédent scrutin en 2017.

Dans le collège des journalistes, où la participation atteint les 60%, la liste du SGJ FO totalise 104 voix soit 29,46% et obtient 3 sièges de titulaires. Par rapport au dernier scrutin au CE, nous gagnons 22 voix et près de 5 points. Avec nos trois sièges de suppléants, nous gagnons aussi un élu par rapport aux anciennes instances du personnel.

Nous restons devancés par le SNJ qui obtient 166 voix et 47,03% (5 élus titulaires), mais ce syndicat subit un cinglant revers, reculant de plus de 14,5 points et perdant 40 voix d’un scrutin à l’autre. Il perd ainsi sa majorité absolue chez les journalistes.

Le SNJ-CGT obtient pour sa part 83 voix (23,51%) et deux élus, en enregistrant une forte poussée en voix (+37) et en pourcentage (+ 9,8 points).

Dans les autres collèges, nos camarades du SNPEP Force Ouvrière raflent la totalité des sièges en jeu avec une titulaire.et un suppléant élus chez les employés, 4 titulaires et 4 suppléants élus dans la catégorie des cadres et agents de maîtrise.

Force Ouvrière reste donc majoritaire à l’échelle de l’UES le Parisien et au sein du nouveau CSE avec 47,26% de représentativité.

Le SGJ-FO se félicite de ces excellents résultats, fruits de la mobilisation sans faille et dans l’unité des adhérents FO du Parisien, des sympathisants, des candidats.

Ils confirment que les salariés du Parisien appuient notre action et nos prises de position et comptent sur le SGJ-FO pour porter les revendications dans la période qui s’ouvre.

Paris, le 4 décembre 2019

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.