Groupe France agricole (GFA) : échec des négociations

03/07/2014

France agricole

Les NAO conduites en juin 2014, pour l’exercice 2014-2015 se sont concluent par un désaccord. La marche à franchir n’étant pourtant pas bien haute et le groupe affiche une bien réelle prospérité. En effet, en dernier recours la section syndicale FO de GFA, a revendiqué 1 % pour au moins 50 % des salariés percevant les rémunérations les plus basses. L’inflation calculée sur les 12 mois antérieurs s’élevait à 0,8 %. Mais la direction accrochée au dogme de l’individualisme et des augmentations individuelles a refusé cette modeste proposition. Dans les faits seuls les barèmes de piges ont été réévalués de 1%. Ainsi, aujourd’hui de nombreux salariés du groupe n’ont pas été augmentés et subissent en plus un effritement de la participation et de l’intéressement qui représente une part signification de leurs émoluments tant GFA est rentable. Comme quoi les actionnaires de GFA qui engrangent des millions d’euros chaque année n’ont même pas de reconnaissance pour ceux qui les enrichissent.

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.