Plurimédia : après le rachat, les premiers licenciements

05/11/2019

Groupes de presse

A peine effectué le rachat de Plurimédia à Hachette Filipacchi, Le groupe Media Press a annoncé aux représentants du personnel un plan de restructuration du service Iconographie, qui se traduirait par la suppression de 8 postes sur 12.

Il motive sa décision par l’introduction d’un nouvel outil technique capable d’indexer les visuels à la place des rédacteurs iconographes et par la volonté de préserver la compétitivité de l’entreprise face à la progression sur le marché international d’acteurs comme GraceNote.

Dans un communiqué au personnel, le SGJ-FO a dénoncé les « arguments nébuleux, incohérents et mensongers » mis en avant par la direction pour justifier son projet et a souhaité le lancement d’une procédure de droit d’alerte pour « mesurer l’effet néfaste de ces licenciements sur la santé des salariés ».

« Tout sera bon pour entraver ce projet mortifère. Nous devons faire bloc avec nos collègues. Aujourd’hui Media Press s’en prend à eux. Demain à qui le tour ? Il n’y a pas de fatalité », a ajouté le délégué SGJ.

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.