Motion de la Commission exécutive du SGJ-FO

La Commission exécutive du Syndicat Général des Journalistes Force Ouvrière, réunie le Jeudi 16 janvier 2020 à Paris, réaffirme sa détermination à agir pour le retrait total du projet de réforme des retraites par points.

Les prétendus « reculs » du gouvernement ne sont que mensonges et poudre aux yeux. L’objectif de cette contre-réforme n’a pas changé : faire travailler les salariés plus longtemps pour des pensions moindres.

Elle vise aussi à entraîner les syndicats dans une cogestion du nouveau système les réduisant à mettre en œuvre un « équilibre budgétaire » décidé par l’Etat. C’est la négation du rôle même du syndicat.

Enfin, cette contre-réforme entend livrer nos retraites aux intérêts financiers, via notamment les fonds spéculatifs tel BlackRock.

Depuis le 5 décembre, la détermination des salariés à mettre en échec la retraite par points ne se dément pas. Les grèves se poursuivent dans de nombreux secteurs. Face à l’intransigeance du gouvernement, seul le rapport de force est susceptible de la faire plier. Les salariés montrent tous les jours qu’ils y sont prêts.

Mais pour imposer le retrait, y a-t-il d’autre solution que le blocage du pays par la grève générale, appelée dans l’unité par l’ensemble des confédérations et syndicats qui se prononcent pour ce retrait ?

Ayant pris connaissance de plusieurs appels en ce sens, la Commission exécutive du SGJ-FO demande à la Confédération Force Ouvrière de prendre toutes dispositions visant à s’engager sans attendre dans l’organisation de la grève générale pour imposer le retrait.

Motion adoptée à l’unanimité.

Paris, le 16 janvier 2020.

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Les commentaires sont fermés.